Publié : Le 20/02/2019 à 19:17:21

RDC: Deux candidats sénateurs jettent l'éponge et dénoncent le monnayage des voix

En RDC, les élections des gouverneurs et celles des sénateurs sont prévues au mois de mars. Gouverneurs et sénateurs sont élus par les députés provinciaux, donc au niveau des Assemblées provinciales. Mais cette semaine, certains députés provinciaux de Kinshasa sont accusés de demander de l’argent en échange de leurs voix. L’affaire commence à faire grand bruit.

A Kinshasa, deux candidats à l’élection sénatoriale ont ouvertement dénoncé ce qu’ils appellent « monnayage des voix » et ont annoncé avoir retiré leurs candidatures.

L’homme d’affaires Adam Bombole était le premier à monter au créneau. Il a même publié la lettre du retrait de sa candidature sur les réseaux sociaux.

Quelques heures plus tard, c’était le tour de Vidiye Tshimanga, proche collaborateur du président Félix Tshisekedi et également candidat sénateur, de jeter l’éponge.

Selon son témoignage, sur les 48 députés qui composent l’Assemblée provinciale de Kinshasa, six lui ont demandé expressément de l’argent en échange de leurs voix.

Au niveau de la société civile, des organisations demandent à la justice de se saisir de l’affaire et évoquent les conséquences immédiates de l’élection des gouverneurs, si ces pratiques de corruption sont confirmées.

Certaines organisations proposent même le changement des modes des scrutins pour l’élection des gouverneurs et celle des sénateurs. D’autres proposent carrément de passer par les suffrages universels.

Facebook share

Restez Connecté