Publié : Le 05/02/2019 à 11:26:10

Yumbi : Elections confirmées le 31 mars dans cette citée-fantôme

Plus de 500 personnes tuées dans le territoire de Yumbi, dans la province du Mai-Ndombe suite suite aux violences communautaires entre Banunu et Betende du 16 au 18 décembre dernier. Le matériel électoral a été détruit et le siège de la CENI brûlé. Les élections dans cette partie du pays comme dans les circonscriptions de Beni et Butembo ont été reportées.

Des maisons détruites, des épaves de motos calcinées à meme le sol et des tombes communes à côté des habitations, Yumbi, jadis une agglomération d’environ 20.000 âmes a été vidées de sa population.
Donald a perdu son petit frère le jour de l’attaque. Il est retour à Yumbi et constate que la population hésite encore.

A Yumbi, c’est un calme apparent et la psychose est encore là.

Le nombre exacte de personnes qui ont quitté la cité n’est pas encore connu.
L’armée et la police effectuent des patrouilles chaque nuit et encouragent la population à revenir, mais la situation est loin d’être revenue à la normale. La crainte d’une nouvelle attaque hante encore les esprits.

Le gouvernement annonce une mission d’évaluation pour préparer la tenue des élections législatives prévues le 31 mars.

Facebook share

Restez Connecté